Patrimoine vernaculaire

Plus communément appelé petit patrimoine, le patrimoine vernaculaire rassemble des richesses architecturales souvent délaissées, et dont l’usage se perd peu à peu…

Le patrimoine vernaculaire, ou petit patrimoine, regroupe « tout élément immobilier témoignant du passé ou d’une pratique traditionnelle ou locale, aujourd’hui révolue

Il s’agit surtout de petits édifices fonctionnels (fontaines, lavoirs, puits etc.), d’éléments de repères géographiques comme les croix de chemin, le tout dans un ensemble paysager. Les murs de clôture sont, par exemple, des éléments structurants qui peuvent nous apprendre beaucoup sur le lieu où nous sommes.

Souvent discret, il est pourtant riche dans ses formes et usages : lavoirs, fours à pain, puits, … Sans oublier toutes les croix qui jalonnent notre territoire et tous les ponts qui traversent nos rivières.

Longtemps resté le « parent pauvre » du patrimoine,  il assure néanmoins l’attractivité et la diversité des paysages en faveur d’un tourisme de proximité et de sobriété, un tourisme pour le plus grand nombre.

%d blogueurs aiment cette page :